CAN 2015 : Mésaventure d’une photo journaliste ghanéenne en Guinée Equatoriale

Senyuiedzorm Adadevoh (ph Facebook)

Senyuiedzorm Adadevoh (ph Facebook)

Partie en Guinée Equatoriale pour couvrir la CAN 2015 pour son agence de presse internationale, la photo journaliste ghanéenne, Senyuiedzorm Adadevoh a vécu d’amères expériences mais constructives.

Le taxi que la ghanéenne avait emprunté pour rallier le camp des Black Stars à Mongomo est reparti avec sa caméra professionnelle après que quelqu’un l’a laissé par inadvertance dans la voiture.

Pour les recherches, le personnel de l’hôtel a dû visionner la vidéo surveillance des lieux pour identifier et la voiture et son numéro d’immatriculation. Le chauffeur du taxi sera arrêté par les forces de sécurité mais il confessera que c’est son frère qui a travaillé avec la voiture.

L’interpellation de ce dernier a permis que le camera qui a été déjà démontée ne soit vendue. C’est ainsi que Senyuiedzorm Adadevoh a pu retrouver son outil de travail.

Bien avant cette épreuve, la même Senyuiedzorm Adadevoh a passé un mauvais temps à l’aéroport de Malabo à son arrivée. Malgré les consignes de la CAF que l’accréditation tient lieu de visa d’entrée en Guinée Equatoriale, la ghanéenne sera retenue pendant plus de quatre heures avant d’avoir le feu vert de partir.

Après la perte temporaire de sa caméra et sa retrouvaille, la ghanéennes a remercié tous ceux qui l’ont aidée à entrer en possession de son outil de travail. A cet effet, elle écrira que « Pendant 36 heures, j’ai traversé l’enfer !!! J’ai perdu toutes mes données, les photos sur la mémoire de l’appareil ont été supprimées par le chauffeur du taxi… ».

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *