Ghana : Pour deux journalistes agressés, la Presse oblige le gouvernement à s’incliner

Un journaliste malmené par des forces de sécurité

Un journaliste malmené par des forces de sécurité

 

 

 

 

Le gouvernement ghanéen a, par la voix de son ministre de l’Information, Mahama Ayariga, condamné les agissements de certains personnels militaires et policiers qui ont agressé deux journalistes le mercredi 6 mars dernier lors de la célébration du 56e anniversaire du Ghana à la Place de l’Indépendance à Accra.

Malgré cette condamnation, Affail Monney, le vice-président de l’Association Ghanéenne des Journalistes (GJA) a, dans une interview accordée à nos confrères de la radio « XYZ News », déclaré que les excuses ne suffisent pas. Pour apaiser l’incident qui révolte la presse ghanéenne, le gouvernement a présenté ses excuses aux journalistes et a ordonné qu’une enquête soit menée afin d’élucider les circonstances dans lesquelles l’agression des deux journalistes s’est produite. Lire la suite

Ghana : Élections 2012 : Les journalistes exclus du vote anticipé

 

Vue partielle de journalistes reporters

La Commission Electorale (CE) du Ghana a décidé conformément à son « Constitutional Instrument (CI) »  article 72 que les journalistes ne voteront pas par anticipation aux élections générales de décembre 2012.

La nouvelle loi CI 72 stipule que toute personne voulant prendre part au vote anticipé, doit être membre de la Commission Electorale ou du personnel des forces de sécurité lesquels seront occupés le jour du scrutin. En clair, la presse qui est souvent autorisée à voter par anticipation est donc exclue. Lire la suite