Ghana : Sport : Un poisson d’avril amer pour des supporters de l’équipe nationale féminine

Une joueuse ghanéenne en possession du ballon

Une joueuse ghanéenne en possession du ballon

L’information qui a circulé à Accra le 1er avril 2014 faisant croire que la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a requalifié l’équipe nationale féminine du Ghana, les Black Maidens, pour la demi-finale du mondial des moins de 17 ans au Costa Rica et sanctionné l’arbitre de la rencontre ne sont que de pures inventions.

En revenant sur cette information soit un jour après la journée « April Fool » entendez poisson d’avril, la radio Joy Fm à Accra a mis au point que la FIFA n’a jamais requalifié ou rappelé les Black Maidens après leur défaite devant l’Italie.

La blague qui a donné un espoir éphémère aux supporteurs un peu naïfs des jeunes joueuses ghanéennes a ajouté que la FIFA a annulé la demi-finale qui devrait opposer l’Italie à l’Espagne.

Mais en revenant sur le verdict du match qui a été officiellement validé à l’issue du temps réglementaire le 28 mars dernier, le site, auteur de l’information imaginaire, a précisé que la FIFA n’a jamais rappelé les Black Maidens et que par conséquent le Ghana demeure éliminé.

Et pour clore ce débat de poisson d’avril qui a laissé un goût amer pour certains supporters, la source qui a écrit et démenti l’information a attesté que la FIFA n’est pas revenue sur ce match et que la justice n’est pas vraiment une vertu de cette instance mondiale du ballon rond.

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *