Ghana : Les premières dames africaines élisent Lordina Mahama vice-présidente de l’OPDAS

Lordina Mahama, la première dame du Ghana, photo Présidence ghanéenne

Lordina Mahama, la première dame du Ghana (photo Présidence ghanéenne)

Madame Lordina Mahama, la première dame du Ghana, a été élue par ses consœurs premières dames africaines comme la première vice-présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique de lutte contre le Sida (OPDAS).

Cette élection est intervenue au terme de la 12e session extraordinaire de OPDAS qui s’est tenue du 23 au 26 mai à Addis-Abeba en Ethiopie. La rencontre a eu lieu en marge du sommet de l’Union Africaine.

Selon le Bureau de la Communication de la Présidence ghanéenne qui a rendue publique cette information, la mission assignée à Lordina Mahama  sera de travailler en collaboration avec la Commission de la lutte contre le Sida au Ghana et de prêter main forte à l’ONUSIDA afin de réduire la transmission du virus de la mère à l’enfant. En plus de cette tâche, elle aidera les ambassadeurs du VIH de la Commission dans leur travail contre la discrimination et l’éducation du public sur le VIH et le Sida.

L’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA est une coalition des 40 épouses de Chefs d’Etat qui ont joint leur force pour agir comme la voix des sans-voix dans la lutte contre le VIH/SIDA. Les Premières dames se sont engagées à user de leurs capacités pour améliorer la vie des familles vulnérables par le biais du plaidoyer, de la mobilisation des ressources tant humaines que financières.

Sitôt après son élection, la première dame ghanéenne a annoncé qu’elle va travailler pour améliorer la santé, la vie des orphelins, des femmes et des jeunes en leur fournissant des compétences professionnelles et d’autres possibilités pour améliorer leurs opportunités d’emplois.

De par sa vocation, l’OPDAS vise non seulement à mobiliser des ressources pour le développement, la recherche des stratégies et des actions pour combattre le HIV/SIDA au niveau national, régional et international mais aussi elle s’évertue à  réduire la stigmatisation et la discrimination des personnes infectées et affectées par le virus du Sida.

L’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA est une coalition des 40 épouses de Chefs d’Etat qui ont joint leur force pour agir comme la voix des sans-voix dans la lutte contre le VIH/SIDA. Les premières dames se sont engagées à user de leurs capacités pour améliorer la vie des familles vulnérables par le biais du plaidoyer, de la mobilisation des ressources tant humaines que financières.

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

2 réflexions au sujet de « Ghana : Les premières dames africaines élisent Lordina Mahama vice-présidente de l’OPDAS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *