Nigeria : Football : Vers une nouvelle fronde entre Keshi et la Fédération ?

Stephen Keshi, Coach Nigeria

Stephen Keshi, Coach Nigeria

 

 

 

Suite aux différends qui ont conduit Stephen Keshi, l’entraîneur des Supers Eagles du Nigeria, à rendre sa démission après la CAN 2013 avant de revenir sur sa décision, la Fédération Nigériane de Football (NFF)  annonce  qu’elle ne va pas abandonner son projet de recruter un conseiller technique étranger pour l’équipe nationale.

La volonté de poursuivre la démarche qui a irrité l’entraîneur a émané de Chief Emeka Inyama, le président de la commission médias et publicité  au sein de la Fédération,  le jeudi dernier.

Expliquant les raisons de poursuivre leur projet, Emeka Inyama, a expliqué que le recrutement d’un conseiller technique étranger permettra d’avoir un modèle de développement pour le  football dans le pays.

Pour le rôle exact qui sera assigné à ce conseiller technique, le chargé des medias a déclaré  qu’«il ne sera pas l’entraîneur, mais il sera en mesure d’observer et de dire ce qu’il y a lieu de faire… ».

En s’exprimant sur le fait que la décision d’embaucher un technique ne va pas pousser Keshi à la porte, le représentant de la Fédération a assuré que  « Keshi n’a rien à craindre pour la sécurité de son travail ».

En avouant que ce programme a été présenté par Keshi lui-même, Emeka Inyama a laissé entendre qu’ils avaient que l’intention de limoger l’entraîneur, ils n’allaient pas lui demander de présenter son programme pour t la Coupe du Monde. 2014.

Rappelons que suite à sa brève démission le dimanche 10 février après que le Nigeria ait remporté le trophée de la CAN 2013, l’entraineur Stephen Keshi a déclaré à la radio BBC que  « la seule chose qui m’a ennuyé, c’est qu’il n’y a pas eu de respect pour mon travail. Même  si vous êtes à la recherche d’un entraîneur, vous pouvez au moins  me faire connaitre votre intention ».

Et Keshi de  se demander si c’est parc qu’il est noir et un nigérian que les gens pensent  qu’ils lui font une faveur pour entraîner l’équipe. Non, s’est-il empressé de répondre car ils ne me font pas de faveur car  « je travaille jour et nuit pour réussir et Dieu merci, nous gagné le trophée… »

En somme, au regard de la détermination de la Fédération nigériane qui veut embaucher un technicien pou l’équipe et la méfiance de Stephen qui soutient que les nigérians son aptes à jouer ce rôle, a terme il se pourrait qu’une dualité s’installe à al tête de l’équipe.

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *