Ghana : Élections 2012 : Les journalistes exclus du vote anticipé

 

Vue partielle de journalistes reporters

La Commission Electorale (CE) du Ghana a décidé conformément à son « Constitutional Instrument (CI) »  article 72 que les journalistes ne voteront pas par anticipation aux élections générales de décembre 2012.

La nouvelle loi CI 72 stipule que toute personne voulant prendre part au vote anticipé, doit être membre de la Commission Electorale ou du personnel des forces de sécurité lesquels seront occupés le jour du scrutin. En clair, la presse qui est souvent autorisée à voter par anticipation est donc exclue.

Quoique la décision réglementaire prise par la CE ait suscitée des réserves au niveau de l’Association Ghanéenne des Journalistes (GJA), des observateurs volontaires et la délégation de l’Union Européenne au Ghana pour que les autorités compétentes reviennent sur leur décision, le Parlement vient de statuer qu’il est impossible de modifier l’article 72 qui empêche les journalistes et d’autres observateurs volontaires de prendre part au vote anticipé dans le pays. Seuls sont autorisés à voter par anticipation les soldats et le personnel de la CE afin qu’ils puissent vaquer à leurs différentes activités le jour du scrutin.

Avec la mise au point du Parlement, il est désormais clair que les journalistes ne vont plus voter par anticipation. En apportant cette précision à l’attention des hommes des medias, Osei-Bonsu Kyei-Mensah, le président du groupe minoritaire au Parlement a déclaré qu’il est trop tard pour que la loi soit modifiée. Pour ce député, le Parlement ne peut rien faire à ce sujet « même si la Commission Electorale venait à proposer une version révisée de l’article devant permettre aux journalistes de prendre part au vote anticipé, il faudrait un processus de 21 jours de séance… ». L’argument tel que présenté par l’honorable Kyei-Mensah ne requiert toujours pas l’assentiment du vice-président de l’Association Ghanéenne des Journalistes.

Résolument décidée à jouer sa partition dans ces élections, la GJA a signé une pétition à l’attention de la CE laquelle vise à garantir la crédibilité des élections et empêcher les électeurs de falsifier les résultats qui seront issus des urnes.

Pour éviter tout désagrément aux journalistes,  Madame Sylvia Annor, la responsable des relations publiques à la CE a conseillé aux hommes des medias de se réveiller tôt le 7 décembre pour éviter les longues files d’attente devant les bureaux de vote

Pour les élections générales du 7 décembre 2012, l’Union Européenne a déclaré faire confiance aux journalistes qui font un excellent travail dans le processus électoral. Parmi les  observateurs internationaux attendus, figure l’ex Président nigérian Olusegun Obasanjo qui conduira une délégation de 250 observateurs ouest africains.

 

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *